Construire l’Enterprise de Star Trek

Construire l’Enterprise de Star Trek

La construction de drones est devenu un sport technique de plus en plus populaire !

Surtout que ceux comme le Faucon Millenium ou un R2D2 volant sont à la mode.
Même la DeLorean de “Retour vers le futur” a été construite à l’aide de drones.

Mais qu’en est-il des vaisseaux de Star Trek ?
Est-ce que l’univers des Klingons et des Romuliens offrent la possibilité de reproduire leurs vaisseaux ?

Un drone en guise de l’Enterprise modèle NCC-1701 ? À l’occasion du 50ème anniversaire de Star Trek, nous vous accompagnons dans cette construction !

  1. Démarrage du projet



    “Là où aucun homme, là où personne, n’est jamais allé” – Cette devise écoutée par l’équipage du vaisseau Enterprise durant leurs nombreuses aventures, est également la motivation du designer industriel Sabrina Moschütz de Berlin."



    Contrairement à Kirk, Spock et McCoy, Sabrina n’a pas attendu la technologie futuriste du 23ème siècle pour construire l’Enterprise à base d’un drone.



    En plus de l’ensemble du matériel cité ci-dessus, 2 à 3 paquets de café devraient également ne pas manquer sur votre liste d’achats ! Sabrina a passé environ 80 heures sur son premier modèle.
    Hormis de la patience, le projet ne nécessite pas de compétences particulières !
  2. La sélection du drone

    Le choix doit se porter sur un drone prêt à voler et personnalisable. En fin de compte, le choix de Sabrina s’est porté sur un Graupner ALPHA 250Q Race (225 x 65 mm). D’une part parce qu’un drone puissant (4 moteurs ultra-brushless avec 2.300 KV) est nécessaire pour que le modèle vole et d’autre part parce que ce drone n’a pas accessoire gênant pour la construction.



    En outre, ce drone très stable a une vitesse de pointe de 100 km/h , avec un contrôle de vol extrêmement précis.
    Mais pas suffisant pour passer en vitesse supraluminique ;)
  3. De l’idée au modèle



    Ensuite, coupez les parties de la mousse de polystyrène avec un cutter à partir de la mousse, puis collez-les avec de la colle UHU. Pour cela, la lame du cutter doit être bien coupante, car sinon les bords de la mousse rigide risques de s’effriter.


    Pour le pont de l’Enterprise et les célèbres Collecteurs Bussard, vous pouvez utiliser du Polysterol (Ø 30 millimètres) et revêtir celui-ci, d’une feuille bleu. En bonus, si vous souhaitez illuminer votre vaisseau spatial, vous devez penser en amont à la position des LEDs et des câbles.
  4. Avec une bonne planification de la construction, tout peut être “caché”.



    De sorte que l’Enterprise soit aussi bien dans l’air que sur la terre, il faut ajouter quelques “pieds” au vaisseau. Des petits tubes de verre acrylique (5 mm de diamètre) permettent une très bonne stabilité et sont très discrets.
  5. L’ordre dans lequel vous souhaitez construire les différentes parties de votre vaisseau, n’appartient qu’à vous.



    De son côté Sabrina a décidé de fabriquer séparément les différentes parties du vaisseau et de les assembler les unes aux autres à la fin. Longue vie et prospérité !



    Et vous, quel est le vaisseau que vous souhaitez faire voler ?
Réalisé par
Posté le
Univers
Robotique & RC
Temps de fabrication
1/2 journée
Niveau de difficulté
Avancé
Matériel(s)
1
Drone,
1
Alimentation
1
Batterie
1
Télécommande,
1
Éclairage LED
1
Mousse de polystyrène rigide
1
Tubes acryliques (5 mm de diamètre
1
Mousse de polystyrène légère
1
Colle UHU
1
Polystyrène transparent
1
Polypropylène bleu
1
Collier de serrage
1
Bande adhésive transparente
1
Films laser

Aucun commentaire. Soyez le premier à en écrire un !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.